Auvergne

Sites

Haute-Loire

  • Brioude, Église Saint-Julien ou doyenné voisin

Références

Molinier E., 1900. Les Arts à l’Exposition universelle de 1900. L’Exposition rétrospective de l’art français. L’orfèvrerie. Les émaux des peintres. La céramique française. Le meuble français jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Gazette des Beaux-Arts, 1900, t. II, p. 160-172, 349-365, 422-462, plus particulièrement p. 441.

Hudig X. et Ferrand W., 1934. Althollandische Fliesen. Leipzig.

Lane A., 1948. French faience. London : Faber & Faber.

Lane A., 1960. A guide to the collection of tiles. London : Victoria & Albert Museum, plus particulièrement p. 47-48.

Norton C., 1984a. Medieval tin-glazed painted tiles in North-West Europe. Medieval Archaeology, XXVIII, p. 133-172, plus particulièrement p. 142, note 32 p. 166 et pl. IX-C.

Norton C., 1984d. L’apparition des carreaux de faïence dans l’Europe du Nord-Ouest. Revue de l’Art, 63, p. 73.

De Boos E., 1991. Le plafond armorié du doyenné de Brioude. Cahiers de la Haute-Loire, p. 129-172.

Norton C., 2000. De l’Aquitaine à l’Artois: carreaux stannifères et carreaux plombifères des XIIIe et XIVe siècles en France. Dans : J. Rosen et T. Crépin-Leblond, éd. 2000. Images du pouvoir. Pavements de faïence en France du XIIIe au XVIIe siècle. Paris : Réunion des Musées Nationaux (RMN), p. 34-48, plus particulièrement p. 38-39.

Graves A., 2002. Tiles and tilework of Europe. London : Victoria & Albert Museum, plus particulièrement p. 6, 41-42.

De Mérindol C., 2006. Emblématique et carreaux de pavement à l’époque médiévale. Revue française d’héraldique et de sigillographie, 76, p. 29-51.